Présentation de la Sophrologie

C’est quoi la sophrologie?

Dans cette présentation, je vous propose une description, un petit historique et une explication de ses grands principes.

La sophrologie est une méthode permettant l'atteinte d'un mieux-être au quotidien. 

C’est une méthode psychocorporelle et non tactile.

La Sophrologie ne se substitue pas à un avis médical, ni à un traitement médical. Elle peut intervenir en complément.

Description:

La Sophrologie se pratique le plus souvent dans le cadre d’un accompagnement (8 à 12 séances). Chaque séance comprend un ensemble d’exercices personnalisés en fonction de votre démarche. Les exercices de sophrologie peuvent être dynamiques, le corps réalise des mouvements doux ; ou statiques, assis ou allongé.

Quels sont les vertus de ces exercices?

Ils utilisent trois outils: la respiration contrôlée, le relâchement musculaire et la visualisation (ou suggestion mentale).

La respiration contrôlée 

Le vécu émotionnel impacte directement la respiration. Peux-être avez-vous déjà entendu parlé de la “respiration du stressé”? Elle est haute (dite sous-claviculaire) et saccadée. Ou encore, avez-vous remarqué lorsque quelque chose vous énerve soudainement, la profonde inspiration inconsciente que vous prenez ? La respiration est une mine d’or pour toute personne voulant mieux se connaître. La clef est dans l’attention que vous placez dessus. 

Et puisque le vécu émotionnel impacte la respiration pourquoi ne pas utiliser la respiration pour impacter le vécu émotionnel?! La respiration contrôlée permet de se réapproprier cet outil pour faire face aux émotions trop fortes, au stress, à la douleur, à l’agitation…

La sophrologie utilise tous les étages de la respiration. En priorité, la respiration abdominale a la vertu de favoriser les échanges gazeux des poumons car elle permet une respiration plus ample et donc une meilleure oxygénation du corps. Elle détend le diaphragme et masse les organes du ventre (le deuxième cerveau). En s’exerçant, elle peut soulager les “boules au ventre” et les manifestations de stress en tout genre. 

Le relâchement musculaire

Avez-vous remarquer comment le corps peut se crisper lorsque vous êtes stressé? Connaissez-vous la “chape de plomb” sur les épaules, les poings fermés, les jambes croisées tellement serrés que la circulation en est gênées, les mâchoires “soudées”….? Le corps et l’esprit sont extrêmement liés. Généralement après un accompagnement sophrologique, l’idée qu’ils ne font qu’un est même évidente. Le relâchement musculaire permet un relâchement mental.

Le relâchement musculaire dans les exercices peut se présenter comme un relâchement mental des muscles du corps. Il peut aussi être suscité par des contractions/relâchements.  

La visualisation ou suggestion mentale

Créer une image mentale positive dans un état de détente physique a pour bénéfice de déclencher physiologiquement les mêmes effets que si vous viviez la situation en vrai. En outre le cerveau ne fait pas la différence entre ce que vous imaginez et ce que vous expérimentez dans la réalité. 

Ainsi avec la sophrologie vous pouvez revivre des souvenirs positifs, vivre des situations suggérées positives et vous projetez dans un aboutissement positif. Cela permet de renouer avec des capacités, d’inscrire la réussite (notamment dans les préparations mentales), de connaître vos sensations associées aux idées de confiance, d’estime de soi… 

Historique:

Elle a deux usages, l’un est thérapeutique et l’autre se porte sur le développement personnel. Elle trouve son origine en 1960, à travers un neuropsychiatre nommé Alfonso Caycedo. Ce dernier va créer cette discipline en se basant sur des concepts thérapeutiques déjà existants (Yoga, Thérapies brèves de Milton H. Erickson, La modification des états de conscience de Jean-Martin Charcot…). Enrichi d'influences occidentales et orientales, il associera à la démarche psychique une approche corporelle. Il nommera cette méthode « sophrologie » du grec « sôs » « phren » « logos », l'étude de l'esprit harmonieux.                                                                                                

Les principes:

Cette méthode s'appuie sur de grands principes. Datant des années 60, ils semblent intemporels.

Le principe d'action positive

Il correspond au système de «la récompense» (ou hédonique) présent dans le cerveau. Une action positive engendre un ressenti positif engendrant à son tour une pensée positive qui amène à répéter de nouveau une action positive…ainsi de suite. Ce système est bien connu de tous, néanmoins il est plus célèbre dans sa version « cercle vicieux » : une pensée négative amène à une action négative engendrant des ressentis négatifs (désagréables) ce qui va renforcer la pensée négative d'origine et en créer d'autres et ainsi de suite. Ainsi, la sophrologie utilise simplement un système déjà présent chez l'humain en valorisant sa version « cercle vertueux ». Attention, le but n'est pas de se mettre « un pouce sur le front » et de décréter que « tout est merveilleux dans ce monde ». Nier ou occulter la souffrance mène généralement à une augmentation des manifestations désagréables. L’objectif est plutôt l'harmonie et l’équilibre.

 

Le principe de réalité objective

Il y a autant de réactions possibles face à une situation, qu'il y a de personnes qui la vivent. Percevoir la réalité objective d'une situation (soi-même, les autres, les choses) permet de se rendre compte de ses propres filtres comme les préjugés, les a priori, les croyances, les pensées automatiques, les jugements intérieurs… En d'autres termes, tout ce qui vient «colorer» la perception initiale. Prendre conscience de ses propres filtres permet de mieux se connaitre. Certains de ces filtres peuvent être à l’origines de blocages et de souffrances, les identifier est un premier pas pour s’en libérer. Cela offre, dans un second temps, la possibilité de vivre les expériences de la vie avec tout ce qu'elles proposent.

Présentation Sophrologie-Principe de réalité objective

 

Le principe de l'intégration du schéma corporel

C'est selon moi ce principe qui rend la méthode concrète, complète, accessible et moderne. En sophrologie, l'individu est considéré comme un ensemble comprenant : les valeurs, la réflexion, les sentiments, les sensations, l'enveloppe physique, les émotions… Le schéma corporel est la représentation que l'individu a de lui-même sur toutes ces dimensions. Il ne s'agit pas d'avoir une représentation comme un bilan établi mais plutôt d'entretenir une attention quotidienne devenant au fur et à mesure un réflexe. La représentation de soi est en perpétuel mouvement. Les pensées, les émotions existent dans le corps ; de même que les sensations physiques du corps impactent directement l'esprit. L'intégration du schéma corporel permet une meilleure connaissance de soi et une autonomie. L'humain possède plusieurs canaux d'informations et d'apprentissage. Ainsi la sophrologie est une méthode psychocorporelle car elle porte à s'intéresser aux ressentis physiques, mentaux et émotionnels. C’est pourquoi, les séances comportent des temps d'expressions et des temps de pratiques d'exercices favorisant l'émergence des ressentis.

Présentation Sophrologie-Principe d'intégration du schéma corporel

 

Le principe d’adaptabilité

Il est essentiel pour bénéficier des bienfaits de la méthode. Le professionnel doit s’adapter au pratiquant. Concrètement, chaque exercice est ajusté à la personne. Cet ajustement est aussi bien dans les mouvements, la position initiale mais aussi dans les visualisations proposées. L’ensemble de l’accompagnement individuel est sur-mesure.

 

https://www.chambre-syndicale-sophrologie.fr/definition-sophrologie/

https://www.europe1.fr/developpement-personnel/nos-conseils-pour-choisir-un-bon-sophrologue-3609983

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_de_r%C3%A9compense

Je laisse un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Marion Lestang Sophrologue

1 Rue Delacroix

31000 Toulouse

sophrologie.marionlestang@gmail.com

07 87 21 14 98

CONTACT